Salut les gourmands !

grilled cheese au fromage et canneberges

Salut les Gourmands!

Mon nom est Maha AKA La Caravane Gourmande. Une gourmande qui caravane 😊

La gourmande que je suis ne résiste plus de vous communiquer sa passion pour la cuisine marocaine. Elle ne résiste pas non plus de vouloir démystifier la complexité de cet art culinaire ancestral. Trop de gens autour de moi me font remarquer que cuisiner ‘marocain’ n’est pas si simple. Et pourtant, si vous saviez!

Je vous embarque donc avec moi dans cette belle aventure pour vous approprier cette cuisine comme si elle avait toujours fait partie de votre assiette sans pour autant perdre de son exotisme. Mon vœu le plus cher est de vous amener à répéter l’expérience mille et une fois; qu’elle soit un éternel et savoureux recommencement. J’aimerais que cette curiosité gourmande se transforme en un savoir-faire acquis et maitrisé.

Ici, je vous encouragerai à préparer mes recettes sans appréhension. Ingrédients en main, vous pourrez ainsi diversifier vos menus en les bonifiant de recettes gourmandes et équilibrées.

Pour se faire, j’essaierai de poster une recette par semaine pour les 12 prochains mois. Tout un défi!

Chers foodies, à travers cette idée folle, je vous promets la découverte et l’enchantement.

Un moment de partage et de voyage gustatif assuré!

 

Mon style

Originaire du Maroc, je suis tombée dans la marmite tres tot! Dès mon plus jeune âge j’ai été initiée à la diversité et à la fraicheur des ingrédients. Le secret de cette cuisine se trouve dans ses mélanges, sa variété de plats et ses combinaisons infinies. Selon moi, la cuisine marocaine est l’une des plus raffinée. D’ailleurs, ce n’est pas par hasard si elle a été classée 2ieme en 2015 par le site britannique Worldsim.

Mes origines, mes voyages, mes rencontres ainsi que mon établissement à Montréal en 1999, ont façonné ma cuisine. Très attachée à la cuisine traditionnelle marocaine qui hérite d’un savoir-faire ancestral,  j’aime l’idée d’y incorporer des éléments nouveaux pour exprimer qui je suis. Y mettre mon grain de sel me permet d’exprimer ma créativité et de raconter mes expériences de vie (voyages, partage, découverte, mixité). Le concept de cuisine Fusion m’a toujours séduite même si en soi ca n’a rien de révolutionnaire puisque cet art marocain est la résultante d’une fusion de plusieurs influences 😊 Et c’est exactement cela que je veux partager avec vous!

J’ai déjà hâte de poster ma première recette! Prêts à vous lécher les babines?

A demain pour un premier cri de joie : A TAAAAAAAAAAAAAAAAAABLE!!!!

 

Un art intimement lié à l’histoire et aux coutumes du pays.

démarque par son héritage chargé d’Histoire. Historiquement, la cuisine marocaine a herité d’u mélange de empreinte méditerranéenne conjuguant fraicheur et variété. Cette variete se traduit à travers les aliments, les herbes aromatiques, les epices et les huiles vegetales qu’elle mêle avec brio pour allier saveurs et apports en éléments nutritifs. Il en résulte des plats exquis. La cuisine marocaine reflète l’histoire complexe du pays et les différentes populations qui s’y sont installées. Le tajine et le harira viennent des Berbères, premiers habitants de la région. Les Bédouins ont apporté les dattes, le lait, les céréales et le pain tandis que les Maures ont introduit l’huile d’olive, les amandes, les fruits et les herbes. Les Arabes ont apporté les épices, sans oublier les Britanniques qui, au XVIIIème siècle, ont importé le fameux thé. Mais les trois grandes influences qu’a connues la cuisine marocaine restent en fait l’influence arabe, turque et andalouse. Arabe en ce qui concerne les M’qalla, M’hammar et M’Aammar, pour ce qui est de l’influence turque elle est constatée au niveau des Méchouis et enfin andalouse pour ce qui est M’jammar et pour tout le reste.

La cuisine marocaine a subi de multiples influences : berbères, arabes et juives. On note également une influence des cuisines d’Afrique subsaharienne et d’Asie (notamment l’Inde avec sa cuisine très épicée).

La cuisine marocaine offre une grande diversité de plats : couscous, tajines, pastilla, méchoui, briouats (petits feuilletés triangulaires fourrés à la viande ou au poisson). Il existe, par ailleurs, d’autres plats typiquement marocains : le tajine mrouzia, la tangia marrakchie (de la région de Marrakech), la harira (soupe pour la rupture du jeûne au ramadan), le baddaz, la tagoula (bouillie de farine d’orge), la seffa, la salade marocaine ou encore la salade d’orange parfumée à la cannelle. Les ingrédients utilisés sont principalement les légumes, les lentilles, les haricots blancs, les fèves (notamment pour la préparation de la bessara), mais également les poissons (surtout la sardine qui est très populaire).

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *